• Accueil
  • > Non classé
  • > Pensées sur le chemin du retour et réflexions sur notre mission 2017

Pensées sur le chemin du retour et réflexions sur notre mission 2017

Thibaud et les petits de l'école maternelle Mama Gina avec les footballeurs de Cahi collectif avec les filles de Burhale Xamax sur l'île d'Idjwi

Petit Bonjour depuis la mer Méditerranée que nous survolons actuellement !
Dans 1h20 nous serons à Istanbul, enfin. Istanbul , au carrefour des mondes et des cultures.
La Nuit a été longue mais j’ai pu m’assoupir quelques heures . J’ai mal aux fesses d’être assise
Quelle joie de découvrir et déguster le petit déjeuner turque : petit toast avec fromage fondu, champions et poivron, petits fromages avec olives et tomates et terminer par un petit gâteau aux abricots …. UN vrai bonheur !! Ça sent la maison.

Le bleu de la mer contraste avec les étendues jaunâtres des déserts et la neige sur les montagnes turques que nous venons de survoler . Notre petite planète bleue est vraiment Belle avec ces paysages africains contrastés et Notre Thibaud a de la chance de les avoir presque tous parcourus. Quelle richesse pour lui de ressentir et comprendre les joies et difficultés de chaque population.

Chaque voyage est pour moi une aventure … je partage le temps d’un vol ou trajet en bus, la vie de personnes inconnues. Qui sont-elles ? D’où viennent-elles et où vont-elles ? Que font faire les occidentaux et asiatiques dans les pays africains et vice-versa ; que vont faire les Africains en Occident?? Fuient-ils leurs pays pour cause de violence? Vont-ils étudier ou travailler pour nourrir toute une famille ?? Les aéroports sont témoins de larmes de joie ou de tristesse et ces moments de vie m’émeuvent beaucoup : Amoureux et familles qui se séparent le temps de qq jours, mois ou années, retrouvailles tant attendues … la notion du temps est si différente : parfois des secondes d’attente peuvent paraître une éternité , et des heures filent en 1 seconde ! 


J’aime la phrase de Mon Cher Jean Vanier :

« Chaque personne est une histoire sacrée »


OUI , chacun de nous vit son histoire et je remercie toutes les personnes qui ont fait un bout de chemin avec moi, parfois même sans le savoir !!

Mon expérience dans ma chère région des Grands Lacs me fait prendre conscience, après chaque voyage que nos conditions de vie sont différentes , et que c’est en allant sur place, sur le terrain ,  » dans les périphéries » comme le dit le Pape François que je peux mesurer et évaluer si nos projets sont pertinents et ont du sens !! 

Je ne supporte pas les personnes qui font des grands projets depuis l’Occident sans tenir compte des besoins et attentes des bénéficiaires et partenaires!!! C’est en travaillant ENSEMBLE , main dans la main , avec chacun un esprit d’ouverture que nous pourrons mener à bien un projet réaliste et réalisable!
Nous avons pris le temps avec nos partenaires les plus proches de faire un bilan, un feed-back des projets éducation et sport d’un seul but … quelles richesses dans nos discussions et échanges … Un équipement de sport et quelques ballons de foot, basket donnés …dans une telle école ou un petit village peuvent changer beaucoup de choses … la rencontre avec des coachs passionnés comme notre ami burundais Gervais et ceux du Kivu le prouvent à chaque fois : le sport apporte Beaucoup sur le plan humain et social et est également un vecteur de
graines de paix et de tolérance.

Le sentiment que nous avons travaillé selon les besoins , je l’ai vécu très fortement aussi dans le domaine médical en voyant que de jeunes médecins et infirmiers se sont lancés dans un projet d’ouvrir un centre de santé grâce au petit matériel reçu … blouses , draps , petits instruments médicaux, pour offrir à une population très démunie des soins d’urgence et de qualité!

Grande émotion aussi que moi, la petite infirmière, puisse partager ma pratique en Suisse, importance primordiale d’être pleinement présent au lit du patient en prenant compte tous ses besoins fondamentaux, en soignant notre patient dans sa globalité : physique, mentale, émotionnel et spirituel ! Une douleur diminue de moitié si l’on prend le temps d’écouter vraiment Notre malade , de s’asseoir à ses côtés et lui dire : j’entends et je vois ta douleur …

 

Voilà … je reviens grandie de cette belle mission 2017 et je remercie encore et encore toutes les personnes qui croient en nous et nous aident à donner du sens à nos projets d’Un SEUL BUT.

 

0 Réponses à “Pensées sur le chemin du retour et réflexions sur notre mission 2017”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




" Qui voyage ajoute à ... |
LOCATION MAISON DE VACANCES... |
Les randos de Jérome et Vir... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Voyage en équateur
| Les frenchies chez les Roug...
| BLEU MARINE