Thibaud, pote de Jacky Ickx

Vendredi 27 au matin. Toute la Maison Shalom vibre de fébrilité. C’est le grand jour, celui que le comité des fêtes à préparer depuis une semaine. Le point d’orgue de ce mois de juillet. Maggy, son personnel et ses enfants accueillent Jacky Ickx et Khadja Nin, un couple glamour et plus que célèbre.

Le Jacky Ickx, c’est bien celui à qui vous pensez. Il faut venir dans l’est du Burundi pour le rencontrer. Cela fait plusieurs années que le pilote automobile le plus célèbre de Belgique, l’une des légendes des 24 Heures du Mans, soutient Maggy et la Maison Shalom. Pour les Européens, Khadja Nin est moins connue. Mais en Afrique, c’est elle la légende. Elle est Burundaise, chanteuse à la voix rauque et douce. Depuis quelques temps, la star ne chante plus vraiment. Mais cette voix, tous ceux à qui il arrive de regarder les pubs sur les chaînes françaises la connaissent: Ushuaïa et Côte d’or, c’est elle.

Bref, les deux « people » sont de passage à Ruyigi. L’hôpital Rema, lui, s’est métamorphosé. Les 562 ouvriers semblent avoir travaillé jour et nuit pour terminer l’accueil et les premières salles, notamment de consultation. Difficile dire combien de personnes se sont retrouvées devant l’accueil en fin de matinée. Mais l’un dans l’autres, il devait bien y avoir 2000 personnes.

Les tambourinaires étaient fidèles au poste, drapés de rouge et de vert et noirs ébènes de peau. Seulement, ce jour-là, une nouvelle couleur cutanée a fait son apparition pour la première fois de l’histoire du groupe: Thibaud a été invité à frapper le tambour. Là au milieu, sa blondeur et la blancheur de ses bras a fait sensation. Les gens du lieu étaient fiers de son intérêt et de son assiduité. Il est vrai que depuis trois semaines, notre gaillard les retrouvait à l’orée de la forêt à chaque fois qu’il en avait l’occasion. Sa présence a également frappé l’oeil des deux stars. Voilà comment Thibaud est devenu le copain de Jacky Ickx. Durant les deux jours que le pilote à la retraite a passé à Ruiygi, il n’a jamais manqué une occasion de discuter avec lui.

Sur le parvis de l’hôpital, les réjouissances ont duré une petite heure. Outre les danseuses et les tambourinaires, des acrobates ont sauté à travers le feu, Maggy a fait un discours, sans préparation aucune, comme elle en a l’habitude et l’hôpital a été scruté dans ses moindres recoins. Et je dois avouer qu’après ma visite de Bujumbura, mon regard avait bien changé. Ce qui est construit ici est réellement de haut niveau. L’émotion était également bien présente, en particulier chez les stars, puisque Khadja Nin glissait souvent son mouchoir au coins de ses yeux et que le pilote semblait sorti de route. Il a ainsi glissé à l’une de ses filles, également présentes, que les efforts entrepris trouvaient ici une belle récompense et qu’il en était fier.

Mais la journée n’était pas terminée. À 19 heure, un spectacle était prévu dans la salle de cinéma de la Cité des Anges. Avec en vedette, le groupe Peace and Love, celui dont le clip est sur ce blog. Il ne serait pas étonnant que cette formation devienne rapidement l’un des porte-drapeau de la musique du pays. Le trio a du talent à revendre et son histoire est une sorte de conte de fée. Jugez plutôt: les trois sont aveugles de naissance et enfants de la maison Shalom. Leur premier CD vient de sortir de presse. On en a acheté deux exemplaires. Autre surprise: Khadja Nin a pris le micro pour la première fois depuis très longtemps. Mais l’émotion lui a cassé la voix, comme à Patrick Bruel.

Peace and Love n’a chanté que quatre chansons. Mais cela a suffit pour mettre le feu à la salle. Surtout qu’un groupe de danseuses traditionnelles étaient venues leur prêter main forte pour l’animation scénique. Et là Babou n’a pas résisté: il a abandonné son fauteuil pour se rapprocher de la scène. On pensait que c’était pour mieux voir les chanteurs. On a découvert le lendemain qu’il s’était pris un béguin pour l’une des demoiselles: « La plus belle et celle qui dansait le mieux! » Ben faut dire qu’il a plutôt bon oeil et bon goût… Quand à Laure, son regard a continué à papilloner de l’un à l’autre. Ce soir-là, c’était Landry qui avait la cote.

La soirée s’annonçait longue. Des luminaires avaient été placés à côté de la piscine. La salle de spectacle devait accueillir des danses et de la musique jusqu’au bout de la nuit. Seulement, le ciel en a décidé autrement. Peut-être que la soirée avait débuté de manière trop torride. Car il s’est produit un fait extraordinaire: il s’est mis à pleuvoir durant la saison sèche. Une pluie lourde d’orage. Comme si le ciel avait eu peur du début d’incendie. Le bruit sur les toits de tôle était impressionnant. Véro, assise à côté d’une amie belge, n’a pas réalisé immédiatement. Faut dire que depuis trois semaines, on nous répète qu’il ne tombera pas une goutte avant septembre. Elle avouera plus tard avoir cru que l’on avait allumé les ventilateurs…

En deux temps, tout était inondé, la piscine débordait et les caniveaux de 60 à 80 centimètres bordant les routes à moitié remplis. Ce fut la débandade. Tout le monde s’est retrouvé à la maison. Et dans le noir, s’il-vous-plaît! Car l’orage a également eu la bonne idée de couper l’électricité. Déjà qu’il n’y a pas beaucoup de lumière, cette fois, les enfants ont pu expérimenter la pénombre totale.

A la maison, la flamme des bougies bougeait au rythme des jurons et des râleries. Tout le monde aurait voulu s’éclater encore jusqu’au bout de la nuit. Landry, qui nous a accompagné, a redonné espoir en expliquant qu’il n’y avait que deux lieux publiques à Ruyigi à disposer d’un groupe électrogène de secours: la Cité des Anges et le cabaret avec le billard.

On a décidé d’aller faire une petit billard, en attendant que la fête reprenne. La scène était assez suréaliste: elle mettait en scène deux petits gaillards blonds, malmenant les boules sous un néon blaffard, avec une bonne douzaine d’adultes en spectateurs passionnés. On est resté au cabaret jusqu’à minuit et on n’est pas allé danser. De toute manière, Prosper, le maître de cérémonie, avait jetté l’éponge. Il nous avait rejoint pour boire l’Amstel du dépit. Philosophe, il tentait de se convaincre que la pluie sur une fête était la preuve d’une bénédiction divine. Santé Prosper!

Nous sommes donc rentrés à minuit. Véro nous attendait à la lueur d’une bougie. Pour ma part, j’avais dû promettre de retourner. Ne serait-ce que pour essayer de savoir quand est-ce que le bus pour Buja partirait le lendemain au petit matin.

Je suis rentré à trois heures sans le renseignement. Mais avec une soirée improvisée et drôle en souvenir. Même s’il n’y avait plus de bière nulle part, il y avait toujours quelqu’un qui revenait avec une caisse. Le noir absolu n’y changeait rien, comme si l’Amstel était fluorescente. Le groupe électrogène a aussi rendu l’âme, fatigué. Pas grave, on a trouvé une bougie qui s’est éteinte une bonne trentaine de fois sous le souffle de nos chants en kirundi. En la matière, Landry, DJ de son état dans une discothèque de la capitale, était intarissable. Dorénavant, je sais pour la vie que « gassome » signifie « boire ». Et puis, il y avait Michou, journaliste radio et comédien. Je n’ai pas compris tout ces gags, mais j’ai rapidement remarqué qu’il était célèbre jusque dans les montagnes. Autrement dit, le grand Michou est le Yann Lambiel du Burundi. Sans mentir, dans la pénombre et avec la bière, j’ai vraiment cru que je parlais avec Nelson Mandela fêtant son anniversaire pour le bien du continent africain.

A oui! A trois heures du mat, la pluie avait cessé. Par contre, l’électricité faisait toujours défaut dans presque tout le pays. Malgré tout, la vie n’a pas cessé et personne n’a été informé de la chose dans le monde… Une situation qui va perdurer jusqu’à dimanche. Mais on en reparlera.

Patrick

Patrick

1 Réponse à “Thibaud, pote de Jacky Ickx”


  • Hello les Zobis!
    Enfin des nouvelles!!!
    On se languissait de vos aventures et nous voilà reparti de plus belles avec le style inimitable et passionnant de Patrick!! Dieu,quelles aventures inoubliables vous vivez!
    Les Della Five

Laisser un Commentaire




" Qui voyage ajoute à ... |
LOCATION MAISON DE VACANCES... |
Les randos de Jérome et Vir... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Voyage en équateur
| Les frenchies chez les Roug...
| BLEU MARINE